limpa-style.ru

Accueil maigrir des bras en 15 jours heureux my ride or die pics La rétroaction

Varices 16 ans fille

Pour le dire clairement, il y avait autant de grossesses non prévues chez les jeunes femmes il y a vingt ans…mais on gardait plus souvent son enfant…parce qu’on le pouvait financièrement.Tout dépend non pas de l’âge de l’état civil mais de l’âge biologique.Les pilules progestatives pures sont sans aucun danger de risque thrombo embolique et doivent être proposées à toutes les jeunes filles qui ont des antécédents familiaux de phlébite.La consultation se conclut par une remise d’ordonnance pour une prise de sang afin de vérifier l’état biologique de notre consultante et d’y ajouter le groupe sanguin pour connaître le rhésus, le statut vis à vis de la rubéole pour vacciner si besoin…et parfois les examens de dépistage des MST si la patiente le souhaite.Le taux d’IVG est de 10 pour mille chez les mineures de 15 ans et de 22 pour mille chez les femmes de 18 ans.Une jeune fille de 14 ans qui a eu ses premières règles à 10 ans est parfaitement apte à prendre une contraception orale : ses ovaires ont mûri, ses cycles sont réguliers, ses règles sont douloureuses (preuve d’ovulation).Je rappelle qu’il n’est pas nécessaire de faire un examen gynécologique complet pour une première prescription de pilule mais l’interrogatoire doit être minutieux , l’examen clinique doit comporter : la palpation des seins pour en estimer leur fragilité, la prise de la tension, la mesure du poids (attention à la cellulite naissante, attention aux premières vergetures ).

C’est là que la Haute Autorité de Santé nous oblige à prescrire une pilule composée d’un progestatif de deuxième génération afin de diminuer tout risque (sans pouvoir l’annuler) d’accident thrombo embolique mortel.Seulement, le port du préservatif n’est pas fiable et, surtout, il ne soigne pas les dysménorrhées, l’acné, les cycles anarchiques, les règles parfois abondantes et anémiantes.Je déconseille fortement la pose d’un DIU à cet âge de la vie car l’utérus est tout petit, très sensible, les règles souvent douloureuses.Deux tiers des grossesses chez les mineures conduisent à une IVG.Il faut donc prescrire Leeloo ou Lovavulo et si la jeune fille ne supporte pas cette pilule (acné, prise de poids, métrorragies, cholestérol), on est autorisé à changer pour une pilule plus adaptée de dernière génération : Yaz ou Jasmine ou Varnoline pour les jeunes acnéiques, Minesse ou Melodia pour celles en surpoids, Desobel 20, Mercilon, Harmonet pour celles qui ont des seins fragiles, Adepal, Minidril pour celles qui saignent beaucoup pendant leurs règles ou ont des ovaires micropolykystiques douloureux, Zoely ou le patch Evra pour les oublieuses, Qlaira pour celles qui ont du cholestérol.

Utile:


[MIXKEYWORD]

Postes

  • swordy06, 12-May-2016

    44
    Que proposer comme contraception à une toute jeune fille entre 13 et 15 ans ?