limpa-style.ru

Le principal huile d'olive sur cheveux crepus vanilles regime ka international La rétroaction

Creme anti rides meilleure 93.3

Au final on retient donc que l’IP paraît bien être une opération marketing car la différence entre une crème d’IP 15 et une crème d’IP 30 est assez minime.on n’est pas tout à fait dans ce qu’on appelle de « l’écran total » !doc=protection_solaire_toxicite_do) « Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a annoncé en juin 2011 les grandes lignes de sa nouvelle législation concernant l’étiquetage des produits solaires. Afin de faire le meilleur choix, faisons une rapide mise au point scientifique et technique afin de prendre les décisions en toute connaissance de cause.Selon la FDA, ce facteur doit être de 15 et plus pour offrir véritablement une protection contre le cancer et le vieillissement.De toute façon l'appellation "écran total" est désormais interdite. On ressort donc la triade à adopter : chapeau (mon Zoli chapeau ! Le souci c’est que parfois, même quand on se croit à l’abri (sous une tonnelle par exemple, sous la coque d’une poussette, etc), les radiations passent… Pour information, les UVA sont principalement responsables du photo-vieillissement cutané (rides, taches) et de certaines réactions allergiques (petits boutons, souvent sur le décolleté) tandis que les UVB sont principalement responsables du bronzage et des brûlures (coups de soleil). Ainsi, pour calculer le pourcentage de radiations absorbées par une crème d'un indice en particulier, il faut retrancher 1 à l' IP (Indice de Protection), puis multiplier le tout par 100 et enfin diviser le résultat par l' IP. Par exemple le pourcentage de radiations absorbées par une crème d’indice 15 est de 93.3% ((15-1)x100)/15.L’étiquette des produits solaires ayant un FPS de moins de 15 ne pourra pas stipuler qu’ils protègent contre le cancer de la peau, seulement contre les coups de soleil. Les filtres chimiques ne sont pas sans dangers pour l’homme.Voici les principaux changements à noter : - Le facteur de protection solaire (FPS) indiquera dorénavant le degré de protection contre les UVA et les UVB. Le soleil va se faire de plus en plus voir et surtout sentir. Ainsi, ils reflètent et diffusent les UVA et les UVB. Les filtres minéraux ont une action qui diffère des filtres chimiques, à savoir que ce sont des pigments blancs qui agissent comme des miroirs.Cette nouvelle législation était rendue nécessaire, puisque l’information fournie jusqu’alors par le facteur de protection solaire (FPS) ne concernait que les UVB, responsables des coups de soleil, mais ne disait rien sur la protection contre les UVA.

Dans le sujet:


[MIXKEYWORD]

Avis

  • edauq1, 28-May-2016

    87
    Les rayons UVA et UVB nuisent différemment à la peau, mais les deux provoquent des transformations cutanées pouvant mener au cancer de la peau.